Agir ensemble pour l'innovation alimentaire

Formation en alternance

Les diplômes accessibles par la voie de l’alternance peuvent être les mêmes que ceux proposés en formation initiale. Pour chaque formation, les différentes voies d’accès sont précisées, avec pour l’alternance, 2 types de contrats possibles :

Contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage permet d’obtenir un diplôme d’Etat ou un titre du RNCP et est généralement d’une durée de deux ans. Il peut aussi être d’une durée indéterminée. La durée de la formation doit être au minimum de 400 heures par an. Le contrat d’apprentissage concerne principalement les jeunes de 16 à 25 ans. Il peut aussi concerner les personnes ayant plus de 25 ans préparant un diplôme ou un titre supérieur à celui obtenu.

Les entreprises relevant du secteur artisanal, commercial, industriel et agricole peuvent mettre en place des contrats d’apprentissage.

La rémunération de l’apprenti varie selon son âge et son expérience au sein de l’entreprise.

Le contrat d’apprentissage est établi par l’envoi du formulaire FA13 à la chambre consulaire dont dépend l’entreprise (chambre des métiers, chambre d’agriculture, chambre de commerce et d’industrie).

 

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation permet d’acquérir une qualification professionnelle reconnue (diplôme ou titre professionnel enregistré au RNCP), un certificat de qualification professionnelle, une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale.  Généralement, le contrat de professionnalisation dure de six mois à un an. Il est peut également être d’une durée indéterminée.

Le contrat de professionnalisation concerne Tout employeur assujetti au financement de la formation professionnelle continue ainsi que :

  • Les jeunes âgés de 16 à 25 ans
  • Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus
  • Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Les bénéficiaires de l’allocation de parent isolé (API) dans les DOM et les collectivités de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon
  • Les personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé.

La rémunération varie en fonction de l’âge et du niveau de formation. Le contrat de professionnalisation est établi par l’envoi du formulaire CERFA EJ20 à l’OPCA de l’entreprise. Ce formulaire doit être transmis en amont de l’embauche de l’alternant.

Formation en alternance

Téléchargez les fiches relatives aux formations en alternance :

outils

  • Agrobiotis

    L’annuaire national des partenaires et fournisseurs de l'agroalimentaire

  • Le guide des compétences

    Recensement exhaustif de la diversité des compétences ligériennes : laboratoires et équipes de recherche, plateformes régionales d’innovation, centres techniques…

  • Le Guide des formations

    Les formations liées à la filière alimentaire en Pays de la Loire

Actualités

  • Formation Systèmes d'Information

    Formation Cap Aliment, le 23 novembre 2017 à Nantes

    Modifié le 18 octobre 2017

  • Esaconnect

    Esaconnect - Les rdv de l'agriculture connectée, le 26 octobre 2017 à Angers

    Modifié le 17 octobre 2017

  • fonds avenir bio site

    L'Appel à projets du fonds avenir bio est ouvert !

    Modifié le 16 octobre 2017

  • Cartographie des aides en IAA

    Panorama des dispositifs d’aide financière (Etat & Région) à destination des entreprises agroalimentaires

    Modifié le 16 octobre 2017

  • Résolutions

    Innovation ouverte : Agriculture du futur : Découvrez les 5 problématiques à solutionner... et proposez vos solutions

    Modifié le 16 octobre 2017

Agenda

  • 14 nov. 2017

    Commission Performance / Sécurité Santé au travail de Ligeriaa

  • 16 nov. 2017

    Commission Qualité Sécurité des Aliments de Ligériaa

  • 16 nov. 2017

    Commission R&D de Cap Aliment

  • 23 nov. 2017

    Formation Cap Aliment sur les Systèmes d'Information

  • 29 nov. 2017

    Commission Energie-Environnement de Ligeriaa

5 bonnes raisons d’adhérer à Cap Aliment

    • Témoignage 1
    • Nous serons toujours plus forts, plus malins et plus persévérants à plusieurs ; Cap Aliment favorise les échanges entre des entreprises, des chercheurs et des centres de formation.

      Dominique CALAIS - Directeur Général de la coopérative maraîchère Océane
    •  Je souhaite adhérer
    • Témoignage 2
    • Cap aliment est le lieu de rencontre indispensable de l’agroalimentaire régional complémentaire des actions d’un pôle de recherche de filière comme Tecaliman

      Fabrice PUTIER - Directeur/Managing Director de Tecaliman
    •  Je souhaite adhérer
    • Témoignage 3
    • La connaissance mutuelle des acteurs industriels et académiques est un gage de réussite de leurs nouveaux partenariats et Cap Aliment y contribue.

      Jean-Luc Courthaudon - Professeur de Biochimie et sciences des aliments à l'Université d'Angers
    •  Je souhaite adhérer